Comparatif des mutuelles en Belgique

La mutuelle connue également comme complémentaire santé ou assurance santé a pour vocation de rembourser totalement ou partiellement des dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par l’assurance maladie. Découvrez notre comparatif des mutuelles en Belgique.

⇒ Comparer les mutuelles gratuitement

C’est quoi une mutuelle ?

Le système de sécurité sociale belge repose sur le principe de solidarité. Employeurs, chômeurs, travailleurs, État, tout le monde cotise et tout le monde en profite. Les allocations sont reversées en fonction des revenus et non sur l’incapacité à travailler ou aux risques d’être malade.

Les chômeurs indemnisés comme les travailleurs salariés voient un pourcentage de leur indemnité de chômage ou de leur salaire être directement coupé pour s’acquitter des frais de l’ONSS (Office National de Sécurité sociale). L’argent collecté par l’ONSS est réparti sous forme d’allocations ou d’indemnités pour faire face à des situations spécifiques comme la retraite, le chômage, les congés, la naissance, l’accident, la maladie… La répartition des frais collectés par l’ONSS s’effectue à travers plusieurs organismes de la Mutuelle.

La mutuelle santé garanti le complément d’indemnisations de la sécurité sociale. La souscription à une mutuelle est accessible à tous. Souscrit à titre individuelle, elle est également apte à couvrir les différents membres d’une famille. Il est important de remarquer que la nature et le prix des prestations varient selon les types de contrat. Cependant, une complémentaire santé rembourse divers frais. A savoir, la part de dépenses non prise en charge par l’assurance maladie et même certaines opérations d’assurance maladie ne prend pas du tout en charge. Les prestations supplémentaires dans ces contrats sont le tiers payant, le service d’assistance et la garantie perte de revenus ou invalidité.

A quoi sert une mutuelle ?

Les frais de soins ne cessent d’augmenter de nos jours, et de plus en plus de personnes ne sont pas en mesure d’assurer le paiement lié à leurs dépenses de santé. Et certaines familles vont même jusqu’à faire passer leurs soins au second plan, faute de moyen. C’est donc dans le but d’apporter une assistance financière aux familles que les mutuelles santés ont été mise en place.

De ce fait, le choix en matière de mutuelle santé ne doit pas être pris à la légère.Etant donné que le régime obligatoire ne rembourse qu’une partie des frais déboursés, certains frais peuvent se révéler coûteux sans aide supplémentaire. A savoir les hospitalisations, les dépassements d’honoraires et les soins d’optique et dentaire par exemple.

Il faut donc choisir sa mutuelle santé en fonction de ses besoins et prendre en compte certains paramètres en fonction de sa situation actuelle : son âge, son sexe, ses conditions physiques et ses enfants, s’il y en a.

⇒ Comparer les mutuelles gratuitement

Comment choisir une mutuelle en Belgique ?

Afin de vous aider à opter pour la meilleure mutuelle en Belgique, il est conseillé de faire un diagnostic de votre couverture actuelle. En effet, la plupart des employeurs proposent des couvertures supplémentaires à ses employés.

Lorsque vous ne travaillez pas et ne disposez pas d’un complémentaire santé obligatoire en entreprise, souscrire à un contrat individuel est une exigence capitale. En fait, les remboursements des frais de dépenses de santé tout ou en partie sont calculés sur une base arrêtée pour chaque panier de soins. Ces taux ne sont pas généralement conformes à la réalité, et la facture peut être lourde.

Avant de choisir une des mutuelles en Belgique, il est indispensable de se poser les bonnes questions afin d’opter pour la mutuelle à même de répondre au mieux à vos problèmes en offrant des garanties adaptées à votre vécu. Étudiant, senior, entrepreneur… À partir d’un comparateur, quelle compagnie propose la meilleure offre pour le remboursement des dépenses, la couverture des soins et le tiers payant ? Examinons les critères nécessaires à une bonne prise de décision.

Établir son profil d’assuré

Tout contrat d’assurance s’établit en fonction du profil de l’assuré, notamment : sa date de naissance, sa situation familiale, ses revenus financiers, son état de santé, son régime obligatoire.

Commencez par identifier tous vos besoins médicaux (médecine générale, hospitalisation, dentaire, optique…) grâce aux recommandations des spécialistes qui vous consultent généralement, les différents traitements auxquels vous êtes soumis et aussi vos dépenses de santé. Il serait illogique par exemple de souscrire à une assurance santé complémentaire qui offre de meilleurs taux de remboursement optique lorsque personne n’a de problème de vue dans la famille. De telles garanties inutiles vous reviennent plus cher. En fait, le coût d’une mutualité peut passer du simple au triple selon les garanties incluses.

Lire attentivement les garanties principales

La majorité des assureurs proposent des contrats personnalisés, ce qui débouche sur des gammes de contrats partant du plus simple au plus coûteux selon le profil de l’assuré. Toutefois, quand vous comparez les garanties de plusieurs contrats de mutuelle, prenez la peine de bien lire les garanties proposées. De nombreux complémentaires évaluent les taux de remboursement soit en montant forfaitaire (50 €, 100 €…), soit en pourcentage de la prime de base de la sécurité sociale (100 %, 200 %…).

Les exclusions de garanties

En rappel, l’exclusion de garantie correspond aux situations et dépenses non couvertes par la l’assurance complémentaire. Ces cas sont distincts d’un contrat à l’autre et doivent être clairement indiqués.

En dehors des exclusions générales correspondant aux situations non incluses dans le contrat, on distingue :

  • l’exclusion de soins particuliers : elle s’applique dans des cas spécifiques comme la chirurgie esthétique, les cures de désintoxication…,
  • l’exclusion d’établissement : elle ne tient pas compte des soins obtenus dans des structures spécifiques comme les maisons de retraite, les centres de thalassothérapie…,
  • l’exclusion classique : causé par l’attitude de l’assuré notamment l’apparition d’une blessure après consommation des stupéfiants, pratique d’un sport violent, tentative de suicide….

Type de contrat : responsable ou non-responsable

Valable depuis 2006, le contrat responsable doit amener les assurés à suivre le parcours de soins coordonné afin qu’ils aient un meilleur traitement à la base. Pareille mutuelle est en général plus stricte sur le respect de la réglementation et souhaite offrir un paquet de soins tel qu’indiqué par les autorités et comprenant les minimums et les maximums de remboursement.

Tiers payant : avec ou sans

En fonction de la mutuelle que vous aurez choisie, vous êtes libre d’accepter ou de refuser le tiers payant. Par tiers payant, on entend que vous n’avez pas de frais à payer à l’avance lors de l’achat des médicaments ou des consultations.

Le tiers payant est soit intégral ou partiel. En intégrale, vous ne dépensez rien, juste la présentation de la carte d’assurance ainsi que le document de prise en charge délivré par la mutuelle suffit.

En partiel, l’assuré s’acquitte du ticket modérateur et des frais non couverts par l’assurance complémentaire. En échange, vous êtes obligé d’aller dans des établissements ou les professionnels de santé qui collaborent avec la société d’assurance complémentaire santé.

⇒ Comparer les mutuelles gratuitement

Que couvre la mutuelle santé ?

Elle offre comme service une prise en charge totale ou partielle des frais de soins ou services de santé mal remboursés ou pas du tout. La mutuelle complémentaire peut dans certains cas couvrir jusqu’à un certain point le coût restant à la charge de l’assuré après une visite chez un spécialiste ou médecin traitant, les prix des prestations et des médicaments liés au bien-être. Dans certains cas, vous bénéficierez d’une prime à la naissance de l’enfant ou d’une subvention pour vous affilier dans un club sportif.

En réalité, les atouts d’une mutuelle sont divers et variés. Toutefois, les mutuelles belges ne proposent pas des services identiques. Chaque mutualité établit librement ses tarifs en respectant les consignes de l’OCM (Office de Contrôle des Mutualités).

Pour bénéficier de la mutuelle complémentaire, vous devez participer financièrement à fréquence mensuelle, trimestrielle, et même semestrielle d’une cotisation. Prenez garde, car le tarif des cotisations varie d’une assurance complémentaire à une autre, mais il est identique pour tous les assurés d’une même mutuelle. Il n’existe pas de différence en fonction de statut ou de l’âge.

En outre, lorsque vous ne vous acquittez pas à temps des frais imposés par la mutuelle complémentaire, vous perdez tous vos droits sur les avantages dus.

Pourquoi comparer les mutuelles ?

La Belgique compte cinq unions nationales : l’union indépendante, neutre, libérale, sociale et chrétienne. Chacune d’elles dispose de plusieurs branches organisées par régions. Les divisions sont autonomes dans l’élaboration de la prime annuelle que les membres vont payer et les différents avantages et remboursement auxquels ils ont droit.

D’où l’urgence de bien comparer et de choisir la meilleure mutuelle. Tout dépend du budget, des désirs et de la situation personnelle de l’assuré. Une différence de 100 euros entre la mutuelle la moins chère et celle la moins avantageuse donne lieu à des remboursements différents. À vous de vérifier les avantages inclus dans votre contrat d’assurance et les garanties proposées.

Faire un comparatif des mutuelles ne peut que servir les intérêts du futur souscripteur. En effet, il arrive que les mutuelles proposent les mêmes prestations et conditions de remboursement mais pour une cotisation mensuelle différente.

L’intérêt est alors de pouvoir choisir une prestation maximum pour un tarif minimum. Ce n’est qu’en effectuant un comparatif que l’on peut se permettre d’opter pour la prestation la plus adapté à ses attentes, que cela soit au niveau prix ou autre.

D’ailleurs, les besoins de chaque personne et chaque famille diffèrent et certains organismes proposent des prises en charge spéciales tandis que d’autre non. Etablir un comparatif des mutuelles ne peut être que bénéfique puisque cela permettra de faire le choix adéquat par rapport à ses besoins, et ce pour le meilleur prix.

Les mutuelles santés adaptées à tous

Quels que soient votre situation, les mutuelles en Belgique sont connues pour s’adapter aux attentes de chacun. En effet, en fonction de votre budget et de votre situation, vous avez le choix entre souscrire une assurance individuelle ou en groupe.

De même, qu’il est possible de trouver des mutuelles pour les jeunes, les familles, les professionnels et même les seniors. Pour trouver celle qui s’adapte parfaitement à vos besoins, des comparateurs en ligne vous proposent de répondre à un questionnaire détaillé et d’avoir recours à une simulation pour évaluer le niveau de couverture dont vous ayez besoin.

Et ce n’est que par la suite que pourrez opter pour le type de garantie adéquat. Il faut remarquer qu’utiliser un comparateur de mutuelle pour faire son choix est avantageux puisqu’il peut arriver que les organismes proposent les mêmes prestations et les mêmes conditions de remboursement mais avec une cotisation mensuelle différente. Il est donc important de bien comparer en utilisant notre comparatif de mutuelle en Belgique.

Comparer les mutuelles en Belgique gratuitement

Avec le comparateur de mutuelles en Belgique de notre site, trouvez et comparez en 3 clics les tarifs des mutualités du royaume. C’est gratuit et sans engagement. Cela vous permettra de trouver la moins chère ou tout simplemment celle qui vous convient le mieux.